lundi 26 novembre 2007

Référencement et réseaux sociaux

réseaux référencementUtiliser les réseaux sociaux (digg-like, bookmarks sociaux) pour accroître et optimiser son référencement naturel est une stratégie classique en terme de SEO, et il faut reconnaître qu'elle fonctionne assez bien. En restant raisonnable dans le nombre des supports externes (voir ci-après), on peut arriver assez vite à la première page de Google sur les mot-clés ciblés, voire même à la 1ère position, exemple mon dernier billet sur Firefox 3 et Places, par ailleurs également bien soutenu par la présence de 3 digg-like dans les 20 premiers résultats ! :

En théorie, c'est assez compréhensible (ces sites sociaux, même s'ils sont très sollicités, ont généralement un bon PageRank, et avec le jeu des tags/libellés, on démultiplie la visibilité), mais en pratique, comment cela se traduit-il ?

Après la publication d'un billet, il suffit de le publier également sur les digg-like et/ou sites de bookmarks de son choix. En ce qui me concerne, j'utilise les sites liés aux petites icônes que l'on retrouve en fin de mes billets ("Partager et/ou promouvoir ce billet " - voir aussi Blogger et digg-like), plus quelques autres non iconisés, soit en tout une vingtaine de bookmarks ou sites sociaux (ce qui pour Google est du petit beurre à côté des (centaines de) milliers de pages de référencement artificiel générées par les bots) en essayant de varier un peu les présentations, pour éviter le duplicate content. On notera également la nécessité de modifier ensuite le code du billet, pour y inclure l'adresse spécifique du billet sur chaque digg-like, ce qui prend un peu de temps, mais ce qui offre l'avantage d'accroître sensiblement la densité des mots-clés dans le billet, puisqu'on les retrouve alors et en plus dans chaque Url => tout bénéf ! Il est important de choisir également avec soin les tags, libellés et mots-clés sur chaque digg-like ou site de bookmarks, car ils sont autant de vecteurs (qualitatifs ET quantitatifs) au niveau indexation.

Tout ceci génère donc autant de backlinks (liens retour) indexés par Google et dont bénéficiera donc le billet source. Idéalement, c'est ce billet source qui devra, à terme, être le mieux placé dans la requête cible, mais si ce n'est pas le cas, le digg-like ou le site de bookmarks mieux placé fera, en plus, office d'aspirateur vers le dit billet en terme de visites !

Reste maintenant à vérifier comment tout cela se traduit, en terme de rendement et de positionnement, à partir d'un cas concret. Mon récent billet consacré à la racheumeuneumania dans le cadre du concours racheumeuneu (oui je sais, ok c'est bon :)) va nous fournir pour cela un échantillonnage intéressant. Pourquoi ? Parce que le mot "racheumeuneumania" est un pur néologisme, créé par mes soins ce jour là pour les besoins de la cause, et que la requête sur racheumeuneumania ne renvoie donc à ce jour que mon billet et les digg-like et bookmarks sociaux que j'ai utilisés pour ce billet, classés par Google suivant son ordre de préférence..

Google racheumeuneumania
On voit donc de suite et très bien les sites qualitativement les plus porteurs, information importante si l'on veut faire du sélectif. Encore que ce ne sont pas toujours les mêmes qui se positionnent le mieux, ça peut varier suivant les billets, Bluegger, Blogasty, Paperblog, (voire TUTMarks suivant la thématique) donnant généralement de bons résultats.

Maintenant, et en terme de quantité de backlinks, allez à la dernière page de résultats Google, et relancez la recherche en incluant les pages ignorées. La consultation vous prendra un peu plus de temps, mais ça vaut le voyage pour bien comprendre la mécanique utilisée par ces sites sociaux pour multiplier les liens (chez Fuzz, ça fuse !!), liens dont la page source bénéficie peu ou prou suivant l'algorithme de Google.. En tout, près de 4.000 liens pour un seul billet, ça aide, non ?

Alors certes, tout ceci reste de l'optimisation, la base restant quant même la qualité intrinsèque que Google et autres Moteurs voudront bien attribuer au billet source. Mais il n'en demeure pas moins que les réseaux sociaux offrant pour l'instant ce bonus de visibilité en matière de référencement, ce serait dommage de ne pas en profiter !


7 commentaires:

jeanviet a dit…

Salut Gabuzo,

Personnellement, je ne vois pas les digg-like et agrégateurs de contenus de la même façon que toi... s'ils se contentaient d'indexer nos liens (dans un format clean), OK.. c'est très bien !

Mais là, ils indexent contenu, titre, résumé, mots clés... s'autolinkent avec nos contenus sur leur propres pages... et créent leurs audiences grâce à nos contenus (ne sois pas dupe !)

Je peux te dire que je me suis souvent fait doubler dans les positions google par ses agrégateurs de contenus (type Wikio, Tutmarks, Scoopeo), sur mes propres contenus, car eux ont un meilleur PR (les bloggers leur font des links à tout va!)...

S'ils sont devant moi ils récupèrent mon trafic.

Quand paperblog m'a demandé de partciper à leur projet... je leur ai dit non sans hésiter...

Je n'ai pas non plus hésiter à envoyer un mail à Wikio pour qu'il cesse de m'indexer (ce qu'ils ont fait 2 heures après mon mail)...

Perso pour moi, tous ces sites sont des spammers qui multiplient les contenus par 10 (un peu comme les comparateurs de prix et annuaires) et qui nous piquent notre trafic.

Donc, je serais plutôt dans la démarche inverse... je vérifie qu'aucun site de ce style n'indexe mes contenus.

Aiglestates a dit…

Très intéressant

Gabuzo38 a dit…

Aiglestates, merci pour ton commentaire, et le billet sur ton blog :)

Jeanviet, je comprends ta réaction dès lors que les digg-like viennent te pomper sans ton accord. Ce sont des outils, dont l'utilité est à l'appréciation du blogueur, et dont l'utilisation doit donc rester décidée par lui et par lui seul. Perso, hormis Wikio (et Geekomatik, mais après inscription de ma part), tous les digg-like que j'utilise font l'objet d'une publication volontaire, et de mémoire, je n'ai pas souvenir d'avoir été "grillé" dans une requête par un support externe, l'exemple cité en début de billet montrant qu'au contraire, je les laisse loin derrière, même sur une requête assez forte. Le meilleur moyen de vérifier reste la requête sur les mots-clés du titre de ton billet, et là on voit de suite qui fait quoi, comment et où.. ;)

Mais, et tout du moins en ce qui me concerne, je persiste à penser que lorsque directement ou indirectement, on occupe sur ses mots-clés 4 des 10 premières positions sur Google (comme c'est le cas en ce moment pour ce présent billet) en restant bien entendu devant, les outils peuvent être considérés comme efficaces ! En plus, cela ne laissant plus que 6 places en première page pour les autres, tu augmentes ta visibilité en réduisant celle de la concurrence !!

Donc pour moi les réseaux remplissent pleinement leurs rôles, d'abord en terme de référencement (backlinks), puis de visibilité et de positionnement, et enfin en terme de visites, puisque tout ceci a bien entendu une incidence sur le trafic ;)

Laurent Bourrelly a dit…

Ton billet se situe sur une grosse tendance actuelle du SEO et j'ajouterai simplement qu'il faut tout de même faire attention au format des liens présentés par les sites de partage et signets sociaux.
Pour ce qui est du trafic c'est une chose, mais si c'est pour un gain de popularité, il ne faut pas de nofollow ou redirection exotique comme font une majorité de ces sites.

Gabuzo38 a dit…

Oui, tu as tout à fait raison quant à la nécessité d'être sélectif dans le choix de ses supports externes, j'en fait d'ailleurs mention dans mon billet. Jusqu'à présent, je n'ai pas relevé de problème particulier avec les réseaux sociaux que j'utilise (bookmarks sociaux ou digg-like), la plupart influant positivement, à la fois sur mon trafic et mon positionnement.

Laurent a dit…

Il peut tout de même y avoir des dommages collatéraux avec des redirections "exotiques" pour un blog neuf. Si le Digg est crawlé avant la page d'origine et qu'il y a trop de similitude entre les 2 (titre + chapeau) ça peut tourner au vinaigre.
Quand au nofollow, je crois qu'il donne tout de même un certain genre de popularité, même si ce n'est pas lié au PR

liste Digg-like de référencement a dit…

Je demande plus d'articles de référencement car c'est très intéressant votre sujet, on a tous besoin d'ajouter souvent de nouvelles connaissances qui vont surement nous rendre utiles, gardez ce rythme et je vous souhaite une bonne continuation !!